Zoom sur 5 méthodes de gestion de projet

par | 7 Mai. 2021

Temps de lecture de l'article : 7 min

Visual Planning Société Blog  Zoom sur 5 méthodes de gestion de projet

Qui dit gestion de projet, dit nécessairement organisation et méthodologie. Mais comment choisir la bonne méthode pour optimiser la gestion de vos projets. Découvrez dans cet article une présentation de 5 méthodologies de gestion de projet.

Chez Visual Planning, nos outils de gestion de projets intègrent différentes méthodes, reconnues comme étant parmi les plus performantes termes de management de projet, également présentées dans cet article : Waterfall (ou en cascade), Agile et Scrum.

La méthode Waterfall (en cascade)

La méthode en cascade (également appelée Waterfall) fait partie des méthodes traditionnelles les plus utilisées en gestion de projet. Sa particularité ? C’est tout simple, il s’agit d’une organisation par étapes, en suivant des phases séquentielles et linéaires. chaque étape du cycle de vie du projet devant être franchie et validée avant de passer à la suivante.

C’est donc une organisation en cascade qui assure le suivi d’un cahier des charges ERP à la lettre depuis la définition du projet jusqu’à sa livraison l’optimisation dans le respect des délais et des budgets.

L’équipe projet connaît toutes les étapes à suivre et chaque collaborateur sait précisément ce qui lui incombe en suivant un planning entreprise préétabli. Ainsi, le chef de projet et ses membres opérationnels prennent en charge l’intégralité du projet sans interagir avec le client jusqu’à la livraison.

Cette méthode demande beaucoup de rigueur dès le départ afin d’éviter au maximum les imprévus car, à l’instar d’une cascade qui ne peut que descendre et plus remonter. Il est difficile avec cette méthode de revenir en arrière pour procéder à des ajustements.

Ce type de méthode est particulièrement adaptée aux projets simples mais ne saurait convenir à des projets complexes, nécessitant davantage de souplesse.

La méthode Agile

A la différence de la méthode en cascade qui fige dès le départ les objectifs à atteindre avec le client, la méthode agile est totalement centrée sur les besoins du client, lesquels peuvent évoluer en cours de projet. C’est une méthode beaucoup plus flexible et qui apporte une plus grande visibilité dans le workflow ; Ainsi l’équipe opérationnelle est plus réactive et peut répondre plus facilement aux attentes du client.

Le projet est subdivisé en sous-projets (ou mini-projets) qui doivent chacun obtenir la validation du client avant de passer au sous-projet suivant.

Ici, la collaboration avec le client est essentielle. La définition et les process de gestion se font en partenariat avec le client qui peut à tout moment réévaluer ses besoins et donc revoir ses priorités et affiner les objectifs du projet.

La méthode Scrum

La méthode Scrum (qui signifie « mêlée » en anglais) reprend le principe du rugby à XV consistant à avancer ensemble tout en réorientant le projet au fil de sa progression, à l’instar d’un ballon de rugby qui passe de joueur en joueur jusqu’au marquage de l’essai.

Le Scrum est la plus populaire des méthodes agiles. Elle privilégie la communication et favorise les réorientations en fonction des opportunités qui se présentent. Comme n’importe quelle autre méthode agile, elle vise une livraison rapide d’un prototype opérationnel permettant aux clients et aux donneurs d’ordre d’évaluer les fonctionnalités réalisées et de faciliter la réflexion commune sur de possibles développements futurs.

 Le client est fortement impliqué tout au long du projet. Le Scrum comporte plusieurs éléments (rôles, événements, artefacts, règles) favorisant une approche empirique et participative de la conduite de projet. Ainsi l’équipe organise régulièrement des réunions de synchronisation (pouvant se comparer à des mêlées) afin de suivre l’avancement du projet.

Le travail se divise en « sprints » qui durent entre 2 et 4 semaines, durant lesquels les membres du Scrum (9 personnes maximum) évaluent les progrès réalisés et pointent les obstacles à franchir. Le Scrum est piloté par un Scrum Master qui comme un coach en rugby, dirige les mêlées et les sprints pour s’assurer que l’équipe s’améliore au fur et à mesure du projet.

La méthode Lean

La méthode Lean (qui signifie « maigre » en anglais) s’appuie sur la recherche de performance (productivité, qualité, délais et coûts), en fournissant un travail de grande qualité tout en optimisant les coûts, les ressources et en essayant de gagner du temps. En d’autres termes, il faut enlever tout le « gras » du projet pour une gestion sans gaspillage sans rogner sur la qualité.

C’est une méthode très pratique pour réduire les budgets, livrer dans des délais rapides tout en assurant des résultats de qualité.

La méthode PRINCE2

PRINCE2 signifie PRojetcs IN Controlled Environments, version 2. Cette méthodologie, à la fois flexible et adaptative, est axée sur l’organisation et le contrôle des processus tout au long du projet.

Le projet se divise en plusieurs étapes, avec ses propres plannings et processus à suivre. Tout projet doit être défini, structuré et planifié avant son lancement. Lorsque le projet est terminé, les corrections peuvent alors être réalisées.

La méthode PRINCE2 s’appuie sur 7 grands principes de management de projet :

  1. Chaque projet doit répondre à un besoin clair avec des objectifs réalistes et une évaluation précise des coûts.
  2. Chaque étape doit être évaluée pour permettre aux équipes d’améliorer leurs processus de travail au fil des étapes.
  3. Les missions et les responsabilités de chacun sont clairement indiquées afin que chaque collaborateur sache qui fait quoi au sein du projet.
  4. L’activité s’articule autour de plusieurs séquences de travail avec des contrôles réguliers pour s’assurer que le projet respecte bien les exigences de départ.
  5. Les responsables du comité de pilotage (cadres supérieurs, conseil d’administration) délèguent la supervision quotidienne au chef de projet mais en cas de difficulté pouvant avoir un impact sur les exigences de départ, le comité de pilotage applique alors un management d’exception ; Il décide alors de la marche à suivre pour remettre le projet sur les rails.
  6. Les équipes opérationnelles doivent veiller à ce que les livrables respectent des exigences de qualité.
  7. L’approche opérationnelle doit s’adapter à chaque type de projet, avec une délégation des responsabilités et une gestion des plannings différentes suivant l’ampleur du projet.

Ce type de méthodologie managériale permet à l’entreprise de garantir à son client la livraison du projet dans le respect des délais, des coûts, avec une gestion optimale des risques, des avantages et de la qualité.

Pourquoi choisir Visual Planning pour vote gestion de projet ?

Le logiciel de gestion de projet Visual Planning intègre notamment les méthodes Agile, SCRUM et Waterfall (en cascade). Des méthodologies qui ont fait leurs preuves et qui sont utilisées par les entreprises en quête de productivité et structuration.

Un logiciel de gestion de projet pour les TPE/PME/PMI

Pour aller plus loin et découvrir les fonctionnalités de nos outils de gestion, n’hésitez pas à essayer notre logiciel de gestion de projet (pouvant également faire office de logiciel de gestion de production), vous pourrez ainsi évaluer sa capacité à répondre à vos attentes spécifiques en fonction de la taille de votre entreprise.

Un outil de gestion de projet qui s’adapte à vos besoins

Disponible en mode achat licence et mode SaaS, notre solution logicielle s’adapte bien entendu à la taille de votre entreprise (TPE / PME/ PMI) et à vos besoins en termes d’organisation et de planning entreprise.

Des fonctionnalités adaptées à tous vos projets

Pour le chef projet

  • Planification et visualisation globale de l’ensemble du cycle de vie du projet
  • Gestion des imprévus : cette fonction vous permet de réaffecter rapidement vos ressources selon leurs disponibilités, leurs compétences, leur localisation.
  • Suivi en temps réel des différents plannings et de l’utilisation des ressources
  • Suivi en temps réel de l’avancement des projets à l’aide d’un diagramme de Gantt
  • Possibilité de créer des plannings partagés par un grand nombre d’utilisateurs pour faciliter le travail collaboratif
  • Émission de rapports de performances des projets à l’aide d’indicateurs clés
  • Centralisation de toutes les informations liées au projet : ressources, contraintes, jalons, documents, archives…

Pour l’équipe projet

  • Possibilité d’indiquer le nombre d’heures passés sur le projet ainsi que son état d’avancement.
  • Suivi instantané des corrections effectuées par le chef de projet (planificateur) sur chaque projet.
  • Identification des écarts.
  • Intégration de vos outils existants à la gestion de projet (mail, agendas, flux RSS…)
  • Exportation des informations liées aux projets (actions, synthèse, heures réalisées, charge de travail…) vers des outils de planification et de gestion
  • Possibilité de travail collaboratif (entre consultants, prestataires, services internes à l’entreprise…) grâce à un chatbot accessible aux utilisateurs connectés.

Manale est passionnée par le marketing digital au travers duquel elle produit des contenus pour et à propos de Visual planning.

Manale KARROUM

Marketing & Communication Manager

UN LOGICIEL,

Une infinité de possibilités

“Facile à utiliser, il assure une prise en main rapide sans formation contraignante.”

Marc G. | Project manager

Optimisez vos ressources, pilotez efficacement vos activités, boostez votre productivité!

Et du même auteur :

Recevez nos dernières informations et mises à jour sur Visual Planning

Recevez nos dernières informations et mises à jour sur Visual Planning

Merci pour votre inscription !

Toutesnos dernières informations et mises à jour sur Visual Planning

Toutesnos dernières informations et mises à jour sur Visual Planning

Infos, mises à jour de notre logiciel, salons et bien plus encore...

Merci pour votre adhésion !