logo visual planning

Optimisez votre gestion de projet avec la méthode RACI

Connaissez-vous la méthode RACI ? Cette matrice de responsabilités est incontournable lorsque l’on fait de la gestion de projet. Si votre objectif est de définir avec précision le rôle et la responsabilité de chacun des intervenants d’un projet, cette méthode vous sera d’une grande utilité.

Découvrez en quoi consiste la matrice RACI : quelle est sa définition ? Quand est-il préférable d’y recourir ? Et surtout, comment l’utiliser en entreprise ?

Quelle est l’utilité de la méthode RACI ?

La matrice RACI est un outil très pratique en entreprise. En effet, si vous avez l’habitude de faire de la gestion de projet, vous savez que la réussite de ce dernier dépend directement de la bonne compréhension des rôles et des responsabilités de chacun. Au sein d’une équipe projet, plusieurs individus sont amenés à travailler ensemble. Ils ont chacun des compétences qui leur sont propres. Si tout au long de la durée du projet, les membres de l’équipe sont toujours en train de s’interroger sur la répartition des tâches ou sur la responsabilité des différentes phases, ils risquent de perdre en efficacité. C’est là que la méthode RACI intervient : la matrice permet d’identifier avec précision les rôles et les responsabilités de chaque membre de l’équipe projet.

RACI : un acronyme à connaître en gestion de projet ?

RACI est un acronyme qui permet de répartir les rôles au sein de l’équipe projet :

● R : cette lettre fait référence au terme “Responsible”. Elle doit être rattachée au membre de l’équipe projet qui réalise.

● A : cette lettre fait référence à “Accountable”. Vous devrez identifier le membre de l’équipe projet qui supervise et rend des comptes avec cette lettre.

● C : cette lettre fait référence à “Consulted”. Elle doit être rattachée au membre de l’équipe projet qui possède un rôle de conseil.

● I : cette dernière lettre fait référence au terme “Informated”. Elle permet d’identifier le membre de l’équipe projet qui doit être informé.

Comment mettre en place la matrice RACI pour optimiser sa gestion de projet ?

Nous vous conseillons de mettre en place cette matrice de responsabilités à chaque fois que vous travaillez sur un projet complexe. En effet, les petits projets n’ont pas forcément besoin d’un outil de coordination aussi pointu. Par contre, dès qu’un projet se complexifie, cela devient nécessaire. Une fois que les équipes connaissent parfaitement le périmètre d’action de chacun, le travail ne peut être que plus productif.

Mais comment mettre en place et utiliser le RACI ? Cette matrice de responsabilités n’est pas si compliquée que cela à mettre en place. Le chef de projet doit commencer par construire un tableau à double entrée.

Dans chaque ligne, il faudra faire figurer les éléments suivants :

● Les tâches

● Les actions

● Les activités

● Les livrables

● Les jalons

Dans chaque colonne, il faudra ensuite faire figurer les différents intervenants du projet.

Une fois que le tableau à double entrée est construit, il ne reste plus qu’à définir les rôles et les responsabilités de chacun grâce à l’utilisation des différentes lettres de la matrice RACI. Vous pouvez ainsi croiser les lignes et les colonnes pour y inscrire la lettre correspondante.

Bon à savoir : parfois, vous ne devrez pas seulement inscrire une lettre, mais plusieurs.

Voici quelques informations complémentaires qui vont vous permettre d’identifier le rôle et la responsabilité de chacun grâce à la méthode RACI :

● R : la personne “R” réalise la tâche. Elle doit être sous la responsabilité d’un intervenant “A”. A noter qu’une même personne peut à la fois se faire identifier en tant que “A” et “R” pour les besoins d’un projet.

● A : la personne “A” valide les actions et a autorité sur les intervenants “R”.

● C : la personne “C” donne des conseils à l’intervenant “A”, car il s’agit d’un expert dans son domaine. Mais “A” n’est pas obligé de suivre ses conseils.

● I : la personne “I” n’a pas forcément un rôle direct dans le projet, mais doit tout de même être informée de son avancée et des décisions importantes. Au sein d’une entreprise, cela peut par exemple être le chef d’un service.

La méthode RACI peut être réalisée manuellement, mais il est également possible d’utiliser un logiciel pour la mettre en place. Dans tous les cas, il est essentiel pour l’équipe projet de pouvoir accéder à cette matrice de responsabilités à tout moment, pendant toute la durée du projet

En savoir plus sur la bonne gestion de projet