Visual Planning Société Blog Logiciel de planning : quelle est l’utilité du chemin critique ?

Lorsque vous travaillez sur un projet à l’aide d’un logiciel de planning, la planification des tâches est essentielle. Mais pour une organisation du travail sûre et efficace et faciliter l’aide à la décision, il est fortement conseillé de distinguer les tâches critiques de celles qui ne le sont pas. C’est là qu’intervient la méthode du chemin critique. Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ? Et comment élaborer un chemin critique ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Le chemin critique dans la gestion de projet : Qu’est-ce que c’est ?

Issu de l’anglais « Critical Path Method » ou CPM, Le chemin critique représente la modélisation de votre projet en une succession d’activités prédéterminées et qui fixe la durée du projet. Le chemin critique montre également comment ces tâches sont reliées entre elles.

Cette méthode permet de déterminer la date de fin d’un projet car elle va évaluer le temps nécessaire pour réaliser chaque tâche.

Alors qu’une tâche dite « critique » pourra impacter le délai final si elle prend plus de temps que prévu, d’autres tâches dites « non critiques » pourront quant à elles prendre plus de temps sans avoir de répercussion sur la finalisation du projet.

En résumé, le chemin critique va déterminer le chemin le plus long au cours duquel les tâches critiques ne peuvent subir aucun retard et les autres tâches qui peuvent avoir un peu de retard sans que cela n’affecte la réussite du projet.

Cette méthode est utilisée dans de nombreux domaines, tels que la gestion de parc, la gestion de projets, la gestion des ressources humaines, la gestion de production dans la production industrielle, la recherche, le développement de nouveaux produits, etc.

Logiciel de planning et méthode de chemin critique : comment ça marche ?

Concrètement, la méthode du chemin critique se décompose en 6 grandes étapes :

Étape 1 : lister les tâches critiques à accomplir

Dans cette étape, concentrez-vous sur les tâches « critiques », c’est-à-dire les tâches absolument nécessaires à la réussite du projet sans vous attarder sur les tâches moins importantes afin de ne pas alourdir inutilement la gestion du projet.

Étape 2 : Hiérarchisez les tâches et déterminer leur niveau de dépendance

Classez les tâches par ordre de priorité puis déterminez comment elles vont s’articuler. Par exemple, certaines tâches pourront être traitées indépendamment des autres tandis que d’autres tâches ne pourront démarrer que lorsqu’une autre tâche aura été achevée.

Pour vous donner un exemple, lorsque vous préparer une tarte aux pommes, vous ne pouvez mettre les pommes que lorsque la pâte a été disposée dans le moule, et c’est seulement lorsque la tarte est prête que vous pouvez l’enfourner.

chemin critique

Liste des tâches pour un projet avec la durée prévue pour chaque tâche et leur niveau de dépendance. (Source : i-manuel.fr)

Étape 3 : Déterminer la durée de chacune des tâches

Ici, il s’agit d’évaluer le temps qu’il faut pour réaliser chacune des tâches. Vous pouvez par exemple vous baser sur les données de vos projets antérieurs et similaires pour effectuer cette estimation du temps. Si le projet comporte des tâches inédites, prévoyez une fourchette de temps que vous ajusterez en temps réel, tout au long du projet.

Étape 4 : Modélisez votre planning sous forme de diagramme

A l’aide de votre logiciel de planning, vous pouvez schématiser chaque tâche par une icône et les relier entre elles par des flèches.

Étape 5 : Dessinez le chemin critique de votre projet

Ensuite, lorsque toutes ces données sont intégrées dans votre logiciel de planning, le CPM calcule le chemin le plus long de l’intégralité des tâches pour arriver à la finalisation du projet.

Le chemin critique va également affecter à chaque tâche une date de démarrage et de fin « au plus tôt » et au « plus tard », afin que les tâches puissent être réalisées sans rallonger la durée du projet.

C’est la somme de toutes les tâches critiques qui va déterminer la durée totale du projet.

Certaines fonctionnalités avancées de logiciels de planning permettent d’établir des diagrammes de Gantt qui proposent un affichage clair et intuitif du chemin critique.

En visualisant en coup d’œil ce chemin critique, vous pouvez mieux vous concentrer sur les activités stratégiques et optimiser le pilotage de votre projet.

gestion de projet

Dessin du chemin en fonction de la liste des tâches et de leur interdépendance (source : i-manuel.fr). On observe ici que la tâche H n’est pas critique et que la tâche peut démarrer en même temps que la tâche G ou H.

Étape 6 : Actualisez régulièrement votre chemin critique

Entre la théorie et la pratique, il y a parfois une marge car des aléas peuvent toujours survenir. Vous constaterez parfois une petite différence entre la durée théorique d’une tâche et sa durée réelle, c’est pourquoi il est important d’actualiser régulièrement votre chemin critique pour réagir et prendre les bonnes décisions avant qu’il ne soit trop tard. Vous assurez ainsi la réussite du projet dans les délais prévus initialement.

Cette liste de contrôle permet d’actualiser le chemin critique en précisant la durée réelle de chaque tâche et la marge positive ou négative qui en découle. C’est un outil précieux de de contrôle des tâches et de pilotage du projet. On voit sur ce tableau qu’on a une marge totale de 4 jours qui s’actualise en fonction des ressources supplémentaires utilisées au cours du projet. (Source : i-manuel.fr)

Planification de projet : Quels sont les avantages du chemin critique ?

Particulièrement utile pour les projets complexes comprenant de nombreuses tâches interdépendantes, la méthode du chemin critique est la voie la plus sûre vers une gestion de projet optimale.

Le chemin critique permet aux planificateurs d’identifier visuellement toutes les tâches critiques du projet, c’est-à-dire celles qui ne peuvent subir aucun décalage ni retard pour s’achever dans les temps et assurer la finalisation du projet dans les délais impartis.

Avec cette méthode, le chef de projet bénéficie d’un outil supplémentaire pour piloter efficacement son projet : il contrôle en temps réel la réalisation de chaque tâche, met à jour son diagramme au fil de la progression du projet afin d’actualiser régulièrement le chemin critique. Ainsi, au moindre imprévu, il saura prendre les bonnes décisions à temps et éviter tout retard sur la livraison finale pouvant engendrer des pénalités et impacter la satisfaction client.

chemin critique

Par l’entremise d’un logiciel de planning, le chemin critique permet de suivre en temps réel l’avancement des tâches et de rajouter des moyens humains ou encore des tâches imprévues en puisant dans les marges disponibles sur des tâches qui ont pris moins de temps que prévu. (Source : GanttProject)

Pourquoi choisir Visual Planning pour réaliser vos chemins critiques ?

Chez Visual Planning, notre solution de gestion de projets intègre un affichage clair et intuitif du chemin critique grâce à un diagramme de Gantt très simple à utiliser et à actualiser.

La modification des affectations des ressources humaines et matérielles se fait désormais par un simple geste glisser-déposer. Ce qui permet d’optimiser votre temps et votre productivité. En un coup d’œil, le chef de projet visualise sur le chemin critique sa marge libre et comment il peut éventuellement l’employer pour maintenir la durée globale du projet et assurer son plein achèvement dans les temps.

Visual Planning 8 gestion de projet

Manale est passionnée par le marketing digital au travers duquel elle produit des contenus pour et à propos de Visual planning.

Manale KARROUM

Marketing & Communication Manager